L’association Farah-Dogs élabore une formation de chien d’assistance de 15 à 24 mois afin qu’il ne soit pas impressionnant aux yeux de l’enfant. Le chien doit représenter des critères bien précis et adapté aux enfants.

Par exemple :

  • Stabilités mentale et physique du chien doivent être parfaites
  • Le chien doit être chaleureux et ne démontrer aucune crainte
  • Le chien est très tolérant à la manipulation par l’enfant
  • Le chien doit rassurer et sécuriser l’enfant autiste
  • Le chien doit vivre préalablement 12 à 15 mois en famille d’accueil pour la socialisation et il doit être habitué à tous les bruits et la vie au sein de la population ainsi que dans les transports (voiture, train, bus, etc.)
  • Il doit suivre une formation intensive au centre de l’association Farah-Dogs avec un éducateur spécialisé.

Pour qui formons-nous ces chiens d’assistance

Pour tous les enfants souffrant des troubles du spectre de l’autisme (TSA).

C’est l’association de deux critères de trouble, l’un social et l’autre comportemental, qui tend à définir aujourd’hui l’autisme. Ces deux critères se substituent à une notion de triade autistique qui fait néanmoins toujours office de définition de référence, sans contradiction car elle ne fait que distinguer communication et interaction dans le volet social. Cette triade mise en évidence cliniquement est la suivante :

  • Troubles qualitatifs de la communication verbale et non-verbale,
  • Altérations qualitatives des interactions sociales,
  • Comportements présentant des activités et des centres d’intérêt restreints, stéréotypés et répétitifs

« Ces anomalies qualitatives constituent une caractéristique envahissante du fonctionnement du sujet, en toutes situations ».

Les parents peuvent s’apercevoir des premiers signes de l’autisme durant les deux premières années de leur enfant au niveau du regard et de l’absence de tentative de communication de celui-ci par les gestes ou le babillage. Les signes se développent le plus souvent progressivement, néanmoins certains enfants se développent d’abord normalement, puis soudainement régressent.

Pour que l’enfant puisse bénéficier d’un chien d’assistance, il doit être attiré et intéressé pour les chiens ainsi que les membres de sa famille.

Comment bénéficier d’un chien

Après avoir suivi des entretiens avec la famille de l’enfant et que le chien ai « adopté » l’enfant, au moins un parent et l’enfant suivent une formation d’une semaine pour apprendre à créer le lien et comment interagir avec le chien afin que ce dernier puisse apporter à l’enfant un échange d’amour et de sécurité.

Le chien doit susciter l’éveil, la sécurité et la détente pour l’enfant afin d’ôter toutes ses angoisses.

Le suivi, la formation et en bénéficier

Le centre suit l’évolution du chien dans le cadre familial durant les premiers mois puis à toute demande de la famille.

Vous souhaitez bénéficier d’un chien d’assistance Farah-Dogs, veuillez nous contacter par téléphone ou via ce formulaire.

 Nos partenaires

Aidez-nous – Votre don – une aide précieuse :